Site Bassin du Rebenty

Le site Bassin du Rébenty FR 910 1468

 

Superficie : 8587 hectares

Département : Aude

16 communes : Aunat, Belfort sur Rébenty, Belvis, Bessède de Sault, Cailla, Campagna de Sault, Espezel, La Fajolle, Galinagues, Joucou, Marsa, Mazuby, Mérial, Niort de Sault, Quirbajou, Rodome.

Animateur du site : Communauté de Communes des Pyrénées Audoises

 

Ce site est intégré au bassin versant du Rébenty, rivière affluente du fleuve Aude, au régime considéré comme torrentiel. Les fortes variations d’altitude du site comprise entre 550 et 2027 m, génèrent des habitats naturels très diversifiés, dus également à la variété des substrats : calcaires, schistes ou granites.

À l’aval du site, nous sommes dans l'étage supra-méditerranéen alors qu’à l’amont le climat est montagnard atlantique. Ceci engendre des gradients de pluviométrie remarquables.

Le Rébenty accueille une faune aquatique très rare comme le Desman des Pyrénées, la Loutre d’Europe, l’Écrevisse à pattes blanche, le Chabot, le Barbeau méridional. La flore du bassin du Rébenty présente aussi un intérêt tout particulier.

 

Pour consulter le document d’objectif du site  cliquez ici

http://www.occitanie.developpement-durable.gouv.fr/docob-du-bassin-de-rebenty-a1076.html

 

 

Les habitats d'intérêt communautaire du site :

 

 

Habitats principaux d'IC

Code

Natura

2000

 

Surface

(ha)

 

Etat de conservation

 

Menaces principales

 

LANDES SECHES EUROPEENNES

 

4030

 

413,82

Bon et variable à plus basse altitude

Pas de menace. Colonisation ligneuse à plus basse altitude

 

 

LANDES ALPINES ET BOREALES (Landes à Rhododendron ferruginum) et (Landes subalpines secondaires des soulanes pyrénéennes)

 

 

 

 

4060

 

 

 

 

280,25

 

 

 

Bon à variable en fonction de la dynamique

Pas de menace à court terme, colonisation lente de la forêt subalpine à long terme en fonction des pratiques pastorales

FORMATIONS STABLES XEROTHERMOPHILES A BUXUS SEMPERVIRENS DES PENTES ROCHEUSES

 

 

5110

 

 

64,07

 

 

Bon

 

 

Aucune menace

 

 

FORMATIONS MONTAGNARDES A CYTISUS PURGANS (CYTISUS OROMEDITERRANEUS)

 

 

 

5120

 

 

 

57,63

 

 

 

Bon

Pas de menace à court terme (habitat en expansion), colonisation lente de la forêt subalpine à long terme

 

 

 

FORMATIONS A JUNIPERUS COMMUNIS SUR LANDES OU PELOUSES CALCAIRES

 

 

 

5130

 

 

 

47,68

 

Variable suivant le niveau de colonisation arborée

Habitat fortement menacé par la colonisation ligneuse arborée, surtout sur les terrains les plus riches.

*PELOUSES RUPICOLES CALCAIRES OU BASIPHILES DU ALYSSO-SEDION ALBI

 

6110*

 

0,42

 

Bon

 

Aucune

 

PELOUSES PYRENEENNES SILICEUSES A FESTUCA ESKIA

 

6140

 

5,99

 

Moyen

Surpâturage ? (appauvrissement en espèces)

PELOUSES CALCAIRES ALPINES ET SUBALPINES (Landines des corniches et pentes calcaires fraîches des Pyrénées)

 

6170

 

14,34

 

Bon

 

Fermeture lente par les landes subalpines

 

Pelouses sèches semi-naturelles et faciès d'embuissonnement sur calcaires (Festuco Brometalia)(*sites d'orchidées remarquables)*

 

 

6210

 

 

1261,44

 

Mauvais à bon, moyen en général

Embroussaillement lent par abandon de pâturage, surpâturage

(*)FORMATIONS HERBEUSES A NARDUS, RICHES EN ESPECES, SUR SUBSTRAT SILICEUX DES ZONES MONTAGNARDES

 

6230(*)

 

12,37

 

Moyen

Surpâturage ? (appauvrissement en espèces)

 

 

 

 

MEGAPHORBIAIES HYDROPHILES D'OURLETS PLANITIAIRES ET DES ETAGES MONTAGNARD A ALPIN

 

6430

 

11,37

Etat variable en fonction de la dynamique naturelle

- Embroussaillement par abandon de certains modes de gestion (sauf 6430-9)

- Destruction directe par les travaux fores- tiers notamment (ouverture de routes, pistes, places de dépôt, débardage et stockage des bois)

- Changement des conditions du milieu par abattage massif des écrans forestiers.

 

Prairies maigres de fauche de basse altitude (Alopecurus pratensis, Sanguisorba officinalis)

 

 

 

 

 

 

6510

 

 

 

 

170,56

Très bon pour les prairies fauchées. Moyen à mauvais pour les autres types.

- Embroussaillement lent par abandon de la fauche.

- Embroussaillement rapide par abandon des pratiques pastorales.

 

 

 

 

 

Prairies de fauche de montagne

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

6520

 

 

 

 

 

 

 

20,67

 

 

 

Très bon pour les prairies fauchées Moyen à mauvais pour les autres types

Menace d'extinction de

l'habitat par :

- Embroussaillement lent et modification

du cortège floristique par abandon de la fauche.

- Embroussaillement rapide par abandon des pratiques pastorales.

 

 

 

 

*TOURBIERES HAUTES ACTIVES

 

 

 

 

7110*

 

 

 

 

2,02

 

Tourbière de Fontrouge : bon état (légère colonisation par les ligneux bas)

La tourbière étant partiellement dépendante d'une alimentation extérieure perturbée, la poursuite

de cet état de fait lui serait dommageable.

TOURBIERES DE TRANSITION ET TREMBLANTES

 

7140

 

2,26

 

Bon

 

Aucune

 

 

 

 

 

 

 

*SOURCES PETRIFIANTES AVEC FORMATION DE TRAVERTINS

 

 

 

 

 

 

 

 

7220*

 

 

 

 

 

 

 

 

0,35

 

 

 

 

 

 

 

 

Bon

- Localement, pour les formations de ruisseau situées sous des rejets d'eau usées, possibilité de destruction des mousses par eutrophisation de l'eau.

- Pour les formations de bord de route (sources), destruction physique (entretien des talus, élargissement).

EBOULIS OUEST-MEDITERRANEENS ET THERMOPHILES

 

8130

 

36,77

 

Bon

 

Aucune

PENTES ROCHEUSES CALCAIRES AVEC VEGETATION CHASMOPHYTIQUE

 

8210

 

65,15

 

Bon

 

Aucune

PENTES ROCHEUSES SILICEUSES AVEC VEGETATION CHASMOPHYTIQUE

8220

0,40

Moyen

Aucune

ROCHES SILICEUSES AVEC VEGETATION PIONNIERE DU SEDO-SCLERANTHION

OU DU SEDO ALBI-VERONICION DILLENI

 

8230

 

0,14

 

Bon

 

Aucune

 

 

GROTTES NON EXPLOITEES PAR LE TOURISME

 

 

 

8310

 

 

 

56 unités

 

 

 

Bon

Aucune, néanmoins la fréquentation des grottes à chauves-souris est à surveiller.

 

 

HETRAIES CALCICOLES MEDIO- EUROPEENNES DU CEPHALANTHERO- FAGION

 

 

 

 

9150

 

 

 

 

1066,22

Bon en général. Les fortes densités de buis donnent un

habitat appauvri en espèces.

 

 

 

 

Aucune

*FORETS DE PENTES EBOULIS OU RAVINS DU TILIO-ACERION (*Tillaies hygrosciaphiles, calcicoles à acidiclines, des Pyrénées) et (*Tillaies sèches à buis des Pyrénées)

 

 

 

9180*

 

 

 

10,40

 

 

Bon mais faible surface

 

 

 

Aucune

 

 

*FORETS ALLUVIALES A ALNUS GLUTINOSA ET FRAXINUS EXCELSIOR

 

 

 

91E0*

 

 

 

57,56

Bon à l'étage collinéen Moyen à l'étage montagnard

 

 

 

Aucune

FORETS ACIDOPHILES A PICEA DES ETAGES MONTAGNARD A ALPIN (VACCINIO-PICEETEA) (Sapinières subalpines à Rhododendron)

 

 

9410

 

 

28,37

 

 

Bon

 

 

Aucune

*FORETS MONTAGNARDES ET SUBALPINES A PINUS UNCINATA (*Pineraies de Pin à crochets calcicoles des Pyrénées) et (Pineraies mésophiles sur sols siliceux en ombrée des Pyrénées)

 

 

 

9430*

 

 

 

58,89

 

 

 

Bon

 

 

 

Aucune

 

 

 

 

 

 

Espèces d'intérêt communautaire présentes

 

 

Espèces d'intérêt communautaire

Code

Natura

2000

 

Eléments quantitatifs

 

Etat de conservation

 

Menaces principales

ECAILLE CHINEEEUPLAGIA QUADRIPUNCTARIA

 

1078

 

N.D.

 

Bon

 

Aucune

 

LUCANE CERF-VOLANT -

LUCANUS CERVUS

 

1083

 

N.D.

Peu de données mais bon

 

Aucune

 

*ROSALIE DES ALPES -

*ROSALIA ALPINA

 

1087*

 

N.D.

Peu de données mais bon

 

Aucune

 

GRAND CAPRICORNE -

CERAMBYX CERDO

 

 

1088

 

 

N.D.

Peu de données mais rare, limitée à la partie basse du site

 

 

Aucune

APOLLON ET SEMI-APOLLON

- PARNASSIUS APOLLO ET

PARNASSIUS MNEMOSYNE

 

A IV

 

N.D.

 

Bon

 

Fermeture du milieu à moyen terme

 

 

ECREVISSE A PATTES BLANCHES - AUSTROPOTAMOBIUS PALLIPES

 

 

 

 

 

1092

 

 

 

 

 

N.D.

 

Moyen, population faible, limitée à la partie inférieure du Rébenty

 

- Introduction d’espèces d’écrevisses non autochtones : concurrences, risques de maladie (Aphanomyces astaci entre autres)

- Pollutions accidentelles.

- Dysfonctionnement des systèmes d’épuration des eaux usées.

- Problèmes éventuels de transport solide.

 

 

 

BARBEAU MERIDIONAL -

BARBUS MERIDIONALIS

 

 

 

 

1138

 

 

 

 

N.D.

 

Moyen, population faible sur le bas du Rébenty

 

- Le dysfonctionnement de systèmes d’épuration des eaux usées.

- Les travaux lourds de coupe forestière et de débardage au niveau des sites de présence.

- La pollution des cours d’eau

(désherbage de bord de route).

 

 

CHABOT - COTTUS GOBIO

 

 

 

1163

 

 

 

N.D.

 

 

Mauvais

 

 

- Apport de matériaux solides lors de certaines exploitations forestières.

- Dysfonctionnement des stations d’épurations des eaux usées.

 

 

DESMAN DES PYRENEES -

GALEMYS PYRENAICUS

 

 

 

 

 

1301

 

 

 

 

 

N.D.

 

 

 

Bon

 

- Apport de matériaux solides lors de certaines exploitations forestières.

-Dysfonctionnement des stations d’épurations des eaux usées.

- Pollutions accidentelles.

- Salage du chemin départemental longeant le ruisseau.

- Variations de débits dues aux microcentrales

 

EUPROCTE DES PYRENEES

- EUPROCTUS ASPER

 

 

A IV

 

 

N.D.

Bon dans les affluents, absente dans la rivière

 

Menaces faibles ou diffuses (pollution mécanique lors des exploitations forestières, pollution de l'eau provenant du plateau).

 

 

LEZARD VIVIPARE -

LACERTA VIVIPARA

 

 

 

 

 

A IV

 

 

 

 

 

N.D.

 

 

 

Bon

 

- A l'étage subalpin, l'espèce n'est pas

menacée par la fermeture ligneuse.

- Plus bas, la fermeture par les ligneux est une menace pour l'espèce, mais les milieux humides sont moins concernés.

- Stockage de grumes dans les lieux humides.

 

 

PETIT RHINOLOPHE - RHINOLOPHUS HIPPOSIDEROS

 

 

 

1303

 

 

 

N.D.

 

 

Bon

 

- Fermeture des milieux.

- Transformation et/ou destruction des sites de mise bas (architecture traditionnelle rurale) et rénovation d'habitations ou d'ouvrages publics.

GRAND RHINOLOPHE -

RHINOLOPHUS FERRUMEQUINUM

 

1304

 

N.D.

 

Bon

- Fermeture des milieux.

- Transformation et/ou destruction des sites de mise bas (architecture traditionnelle rurale) et rénovation d'habitations ou d'ouvrages publics.

 

PETIT MURIN - MYOTIS BLYTHI

 

1307

 

N.D.

 

Mauvais

 

- Fermeture des milieux prairiaux et

pelousaires.

 

MINIOPTÈRE DE SCHREIBERS -

MINIOPTERUS SCHREIBERSI

 

 

1310

 

 

N.D.

 

Bon

 

- Fermeture corridors arborés.

- bouchage des fissures dans les édifices routiers.

 

VESPERTILION A OREILLES ECHANCREES - MYOTIS EMARGINATUS

 

 

 

1321

 

 

 

N.D.

 

Moyen, surtout sur le bas du site

 

- Transformation et/ou destruction des sites de mise bas

(architecture traditionnelle rurale) et rénovation d'habitations ou d'ouvrages publics.

 

 

 

LOUTRE D’EUROPE – LUTRA LUTRA

 

 

 

 

 

1355

 

 

 

 

 

N.D.

 

 

 

 

 

 

 

Bon

 

- Risque de collisions routières.

- Possible confusion avec le Vison d’Amérique (espèce classée nuisible).

- Fluctuation importante de la ressource piscicole suite aux travaux sur les ouvrages hydroélectriques (2011-2012).

- Pollutions accidentelles.

- Dysfonctionnement des systèmes d’épuration des eaux usées.